Lundi 21 Août 2017

Paris => Longyearbyen

spitzb copie

Voilà quelques temps que je regardais les voyages pour le Spitzberg mais je n'arrivais pas à me décider. La croisière... je ne suis pas mega fan et c'est quand même assez cher, et puis j'avais aussi peur que cette contrée ressemble un peu trop au Groenland. Et puis finalement mi-juillet en regardant encore une fois les sites des agences, je tombe sur ce voyage de Terres d'aventure que je n'avais pas vu, qui propose un séjour itinérant en bateau rapide avec quelques randonnées. Je les contacte directement sur leur site pour savoir s'il reste de la place et hop en 2 jours c'est réservé. Ils indiquent que la difficulté des randonnées, c'est "2 chaussures" et d'après Marion, je cite: "2 chaussures y'a que des vieux"..." Mmm ok on verra bien comment se compose le groupe alors!
Me voilà donc prête à partir avec mon sac plein d'affaires d'hiver en ce lundi matin. Mon avion est à 14h, du coup je peux me réveiller tranquillement, prendre mon petit métro pas trop bondé, puis le bus jusqu’au terminal 1 de Roissy Charles de Gaulle où j'arrive à 11h15. Je suis large!! Je m'enregistre aux bornes puis dépose mon bagage qui doit suivre jusqu'à Longyearbyen après une escale à Oslo. Longyearbyen est la capitale de l'archipel du Svalbard tout au nord de la Norvège (et du monde pourrais-je dire, car 78°Nord) et est située sur l'ile principale appelée Spitzberg. La ville compte environ 2000 habitants. Il faut savoir que le Gulf Stream est présent dans la région, ce qui fait qu'il ne fait pas si "froid" l'hiver comparé à d'autres endroits situés à la même latitude. Enfin, la nuit polaire dure ici 4 mois (du 26 octobre au 16 février) et le "jour" est continu du 19 avril au 24 août... Donc il se peut bien que je ne voie pas de coucher de soleil ;)
Je fais ensuite un petit tour dans l'aéroport à la recherche d'un endroit où manger et me décide finalement pour le McDo (oui je sais...) car il n'y aura pas de repas dans l'avion. Tout est payant sur la compagnie SAS.
Je me rends ensuite dans le "satellite" de départ (au même endroit que le départ en Grèce) et j'attends mon vol qui est finalement annoncé. Je suis assise au fond, près du hublot. L'avion est un 737-800 et il n'y a personne sur le siège du milieu, c'est cool. Bien entendu je vais passer les 2h de vol jusqu’à Oslo le nez collé au hublot malgré les turbulences assez fortes. Je remarque également 2 personnes avec des étiquettes GNGL sur leur sac (car GNGL proposait également le même voyage, les agences se regroupent en fait, et ce sont eux qui m'avaient envoyé les documents de voyage, accompagnés d'une lettre à en-tête de la société Grumant, donc je pense que c'est à eux qu'ils sous-traitent sur place). Ces passagers ont l'air assez "âgés", alors sachant que "2 chaussures y'a que des vieux..."  peut-être seront-ils dans mon groupe?
Nous passons au-dessus des Pays-Bas avec des bancs de sable impressionnants vus du ciel et des champs d'éoliennes marins.

IMG_3042

Nous approchons d'Oslo, c'est vert!

IMG_3046

Nous atterrissons tout en douceur à 16h15 malgré là encore des turbulences assez fortes à l'arrivée. Je sors tranquillement de l'avion, puis passe la douane car le Spitzberg ne fait pas partie de l'Union Européenne et je n'ai plus que 5h d'attente jusqu’au prochain vol. Ça va être long! Je visite un peu l'aéroport qui sent le bois et où il y a quelques rénovations en cours, puis je m'assois, surfe sur le net, écoute de la musique et lis pour faire passer le temps. Je vais aussi m'acheter un sandwich aux œufs, des chips et une bouteille d'eau. Le temps est gris mais très lumineux. Je cherche Morten, Pal et Magne en vain (a-ha!).
Vers 19h, je déguste mon festin, puis me rapproche de la porte d'embarquement lorsqu'elle est indiquée. Toujours aucune trace d'un quelconque groupe... Même si un guide est venu me parler en suédois. Euh, "no I don't think so".
Nous embarquons, je suis toujours à côté du hublot et je me retrouve avec un couple de français âgés qui justement voyagent avec GNGL. Nous discutons un peu et je découvre qu'ils font une croisière. Ah ben donc non, ce n'est toujours pas mon groupe! LOL! Eux ont visité Oslo pendant les 5h d'attente, c'est ce que j'aurais dû faire. Pas grave je le ferai au retour.
Nous partons avec 15' de retard pour 3h de vol environ. Je somnole un peu et nous commençons à apercevoir des sommets enneigés et quelques glaciers à travers les nuages. Je prends des photos, il est minuit et il fait jour avec une sorte de crépuscule.

IMG_3060 IMG_3061

Puis nous débutons l'approche finale qui a l'air assez chaotique. Finalement l'atterrissage sera plus que musclé avec un très fort vent de travers. Je ne sais pas si les pilotes ont des compétences particulières pour atterrir ici, mais bravo!
L'aéroport est tout petit, nous descendons donc directement sur le tarmac, et c'est là que tu te dis que tu as bien fait de sortir la polaire de ton sac à dos, ça caille, surtout avec le vent. Il est 0h30...

IMG_3065

Bon alors IL EST OU CE PUT... DE GROUPE??!! Je regarde les panneaux et ne vois ni Terres d'aventure ni GNGL... Mais je remarque un logo qui me parait familier. Je vais donc sortir mes papiers et retrouve en effet de logo de Grumant. Euh hello? Ahhh! hello! Apparemment ils n'attendaient que moi, ou presque! Mais euh, je suis toute seule? La jeune femme qui nous accueille (elle s'appelle Evguenia, mais il faudra que je le redemande plus tard à Olga parce que j'avais pas compris son nom, d'autant plus qu'ils ont tous des diminutifs les russes, par exemple Evguenia c'est Zhenya!) me présente un autre guide qui ne parle que russe, ainsi qu'Olga qui sera donc l'autre partie du groupe. Excellent! un voyage en duo, ça devrait être sympa! Enfin j'espère qu'Olga n'est pas une pro des randonnées sinon je vais avoir du mal. On verra bien! Nous récupérons les bagages (ça a bien suivi) et embarquons dans un mini bus. Evguenia nous explique que nous allons dormir à l'auberge ce soir et que nous ne prendrons le bateau que demain en raison du vent. Moi ça ne me surprend pas vraiment car c'est ce qui était marqué dans le programme (la première nuit à Longyearbyen). Après 10 minutes de route, nous arrivons à Russkiy Dom (la maison russe), notre auberge. Et d'abord on se déchausse à l'entrée (ça plairait à H ce pays ;)). Et... nous sommes les seules touristes et aurons donc chacune notre chambre.

russkiy

Il y a une salle de bain commune avec seulement une douche, dis donc quand c'est plein ça doit faire un peu juste quand même. L'auberge est toute neuve et tout est nickel. Je m'installe, baisse le rideau qui n'est pas vraiment occultant et qui tape contre la vitre à cause du vent. Je décide de prendre une douche ce soir, comme ça demain je serai tranquille.
Et sinon y'a de la 4G et ça marche sans supplément! Cool!
Il est 1h30 lorsque je me couche enfin.