Mercredi 23 Août 2017

Glacier Esmark - Alkhornet - Isfjord Radio - Musée Barentsburg

isfjord_modifié-1

Je me réveille à 8h en ayant mieux dormi que la nuit précédente, même si à 3h du matin j'ai été réveillée par un rayon de soleil en me disant, zut, il est déjà 8h... Tout va bien!
Je descends prendre le petit déjeuner constitué d'œufs, de bacon et de pancakes, le luxe! Puis je vais m’équiper et enfile 2 paires de chaussettes en plus de mes collants car Sergueï a dit "froid". Et moi écouter Sergueï! Je prends aussi une sorte de bandeau en laine que je mets autour du cou.
A 10h, le minibus nous amène au port où nous nous équipons. Nous sommes accompagnés d'un autre guide et de 2 jeunes femmes russes. C'est moi où y'a que des filles qui font des visites par ici??!!
Direction le glacier Esmark, situé de l'autre côté du fjord. La traversée dure environ 1h, il ne fait pas très beau, mais la mer est plutôt "calme". Nous arrivons devant le front de glace (le glacier fait environ 15 km de long). Le bateau ralentit et nous allons pouvoir faire des photos. Je n'ai pas eu froid et ici il n'y a pas de vent donc c'est cool. Nous entendons quelques craquements et voyons un morceau de glace tomber. Bon, après, quand a vu plusieurs fois des glaciers, c'est sûr que c'est moins impressionnant au deuxième abord, mais je trouve ça toujours aussi beau.

IMG_3267 IMG_3277

Petite vidéo de 12 secondes

Esmark

Après 30 minutes d'arrêt nous repartons un peu plus loin vers la falaise d'Alkhornet. Nous accostons et cette fois pouvons enlever nos combinaisons. Nous allons pique-niquer là sur la plage. Au loin, nous apercevons un navire ainsi qu'une dizaine de kayaks.

IMG_3281

Au menu, du poulet froid, du saucisson, de la soupe et 2 cookies. C'est bon. Par contre, on commence un peu à se les geler, il serait temps d'aller marcher un peu. Et là, on attaque direct par une petite montée qui réchauffe en 10 minutes. Je me traine un peu à l'arrière parce que le rythme est encore élevé et que je prends des photos tous les 10 mètres ;) Le pauvre deuxième guide qui ferme la marche (avec son fusil lui aussi) doit déprimer d'aller si lentement! 

IMG_3293

Nous continuons notre ascension et rencontrons quelques rennes assez gros. Sergueï nous dit de ne pas trop nous en approcher car ils sont agressifs. Eux ne nous calculent pas et continuent à paître ou à contempler le paysage.

IMG_3307 IMG_3313

Plus nous approchons de la falaise, plus ça piaille. Il y a des milliers d'oiseaux par ici. Et sinon j'adore toujours autant cette lumière, au loin il y a quelques trous avec du soleil, ça en est mystique.

IMG_3328 IMG_3296

Finalement, après 2 heures de marche, nous commençons à redescendre vers une sorte de crique. C’est ici que le bateau va nous récupérer. Nous enfilons nos combinaisons mais pour monter dans le zodiac, c'est assez sportif car il y a pas mal de houle. Enfin, telle une grosse vache, je réussis à me hisser sans tomber à l'eau, c'est l’essentiel. Nous voilà tous à bord, direction le cap Linné pour rejoindre l'Isfjord radio. Et là, je ne sais pas ce que j'ai fabriqué, je n'ai pas dû bien fermer ma combinaison, les vagues sont devenues hypers fortes et surtout il a commencé à pleuvoir. Résultat, on se prend des paquets de mer sur la tête, je ne sens plus mon visage, ni mes mains, et je suis trempée de la tête aux pieds, avec cette désagréable sensation d'eau glacée qui ruisselle dans le cou. Well... Nous arrivons finalement après 1h de navigation (enfin je pense, je sais plus trop, je cherchais juste à survivre! LOL!!) au Cap. Nous descendons et comme il pleut, nous allons nous déshabiller directement à l'intérieur du bâtiment. Je confirme que je suis trempée, même sous ma polaire. Je ne sais pas où était la fuite! Je pense que je n'avais pas bien fermé le haut de mon goretex. Nous entrons dans l'ancien bâtiment de radio aujourd’hui transformé en hôtel super cosy. Je mets mes affaires (gants, bonnets, sac à dos) à sécher sur les radiateurs. Puis nous faisons un petit tour du lieu, c'est très sympa. 

IMG_3339 IMG_3341

Ils ont laissé quelques souvenirs de la radio. En haut il y a une bibliothèque avec une "jolie" peau d'ours polaire au mur... Bien sûr, il faut aimer ce genre de déco. 

IMG_3344 IMG_3343

Nous allons nous réchauffer ici pendant 1h en buvant du thé et en mangeant des cookies. L'une des autres filles est aussi trempée que moi et a trouvé un sèche-cheveux dans les toilettes/salle de bain, du coup nous allons nous sécher comme ça. Finalement c'est efficace, j'arrive à bien sécher mon sous pull. Heureusement que j'avais pris un autre bonnet et une autre paire de gants, je vais pouvoir les mettre car le reste est loin d'être sec.
Finalement, nous nous rhabillons et faisons un rapide tour à l'extérieur car il ne fait vraiment pas beau. Dommage, ça doit être beaucoup plus accueillant avec le soleil.

IMG_3348 IMG_3347-1

Et cette fois, je fais bien gaffe de tout bien fermer quand j'enfile ma combi.
Nous retournons sur Barentsburg mais passons d'abord près de l'endroit où vécu Ivan Starostin, pendant 32 ou 39 ans (on ne connait pas bien le chiffre exact) sans jamais retourner sur le continent. Il est mort ici en 1826, mais on ne sait pas où il est enterré (en fait on ne sait pas grand chose!). Starostin était un Pomor. Kezako? Les pomors étaient des chasseurs et pêcheurs russes qui vinrent de la mer Blanche. On pense même qu'ils ont découvert l'archipel du Spitzberg bien avant l'explorateur néerlandais Willem Barents. Ce dernier découvrit l'île en 1596 alors qu'il faisait route vers la Chine via le passage du Nord-Est. Il le baptise Spitsbergen en référence à ses sommets escarpés. Or, il semble que les Pomors étaient présents sur le site dès les XIIème et XIVème siècles, bien qu'aucune preuve solide antérieure au XVIIème siècle n'ait été trouvée. Pensant que les terres découvertes font partie du Groenland, ils la nomment Grumant (ahhh okayyy cf le nom de l'agence de voyage...). Malheureusement en raison de la météo nous ne pouvons pas accoster et voyons donc le site (3 cabanes) de loin. Pas de photo non plus car tout est rangé pour éviter la flotte!!
Nous rentrons cette fois pour de bon sur Barentsburg et finalement ça aura été moins humide qu'à l'aller. Enfin, le soin du visage à l'eau de la mer arctique a été bien fait :)
Nous arrivons à 17h et nous nous donnons rendez-vous à 18h pour aller visiter le musée. C'est bien, j'aurai donc le temps de sécher!
A 18h, nous avons rendez-vous avec un autre Sergueï qui va nous accompagner. Le musée est situé dans l'ancien consulat russe qui a été très bien rénové. On peut encore facilement imaginer que la vie ici devait être sympathique.

IMG_3366 IMG_3367

Le musée est tout petit mais nous allons y passer 2h30, car "Sergueï 2" est intarissable sur l'histoire et c'est passionnant.
Dans la première salle, il y a une exposition d'une artiste russe, Ekaterina Sedachyiova, j'aime beaucoup! Il y a aussi une collection d'ours polaires en peluche. Alors là, je ne me souviens plus très bien à qui elle appartient...

IMG_3352 IMG_3350

Puis dans la salle suivante il y a des affiches datant de l'URSS et de la conquête des pôles. Il y a aussi des affiches sur les Nenets. J'explique à Sergueï le Rendez-vous en terre inconnue de Charlotte de Turkheim... Bah oui, chacun ses références!

IMG_3355 IMG_3358

Ensuite nous avons des portraits des mineurs et de leur famille.

IMG_3362 IMG_3364

Enfin au premier étage il y a une exposition sur l'histoire du Spitzberg. On y trouve même des restes de la dernière expédition de Barents. Ce dernier mourut en Nouvelle-Zemble alors qu'il cherchait toujours le passage du Nord-Est. Et moi je découvre un nouveau nom: la Nouvelle-Zemble... Je vous laisse chercher où c'est pour ceux que ça intéresse. Il y a aussi une petite partie consacrée à l'explorateur et géologue Vladimir Rusanov. En 1912, Rusanov fut chargé par le gouvernement russe de conduire une expédition organisée au Spitzberg pour en étudier les ressources charbonnières. À l'issue d'un été de travail de terrain, trois membres de l'expédition retournèrent en Russie. Les dix autres, sans avoir consulté les autorités de Saint-Pétersbourg, accompagnèrent Rusanov dans une tentative de gagner l'océan Pacifique par la route maritime du Nord. Mais leur navire était trop petit pour ce type d'expédition et ils disparurent. En 1914-1915, des recherches furent entreprises mais ne donnèrent aucun résultat. En 1937, l'Institut arctique de l'URSS organisa une expédition dans l'archipel Nordenskiöld et des traces de la malheureuse expédition furent retrouvées sur l’île Popova-Tchouktchina en mer de Kara au large de la Sibérie.

IMG_3374

Nous découvrons aussi des photos datant d'avant-guerre et de la destruction de la ville par les allemands. Bref, j'en ai bien sûr retenu 1/10ème mais c'était passionnant. Merci Sergueï 2!

IMG_3377

Il est temps de retourner à l'hôtel. Vous avez peut-être dû vous demander (ou pas) ce qu'étaient ces espèces de passages en bois. Il s'agit en fait de la protection des tuyaux d'eau ou l'electricité. En hiver tout est recouvert de neige, et le sol étant gelé, il n'est pas possible de les enterrer, et donc s'il y a un problème c'est facilement accessible. Ingénieux n'est-ce pas?

IMG_3378

A l'hôtel nous retrouvons Sergueï 1 pour le dîner. Au menu, je vous le donne en mille??!! du cabillaud!! avec une petite sauce à la crème et des pommes de terre, trop bon! Et un petit sorbet en dessert. Nous discutons Kompot et j'essaie de leur expliquer que chez nous la compote c'est pas pareil!
Bref, petit délire, et discute sur la musique, apparemment Serge Gainsbourg est bien connu en Russie. "Sergueï like Serge Gainsbourg!" LOL
Sur ce, dodo à 23h après une petite douche car demain réveil à 6h30 pour descendre à la mine à 7h!