Jeudi 24 Août 2017

Barentsburg

Réveil à 6h30, c'est un peu dur quand même car je n'ai toujours pas bien dormi. Est-ce que je ne perdrais pas le sommeil dans ce pays? Je m'habille rapidement et mange une barre de céréales afin de ne pas être en "hypo" au fin fond de la mine.
Nous avons rendez-vous à 7h10, et à 7h15 toujours personne. Mmm que se passe-t-il? Ils sont plutôt ponctuels dans ce pays pourtant. Finalement Yaroslava vient nous chercher pour nous amener devant le bâtiment administratif de la mine et "Sergueï 2" arrive tout penaud... Une petite panne de réveil peut-être?! LOL! Il est tout confus! Nous allons faire la visite avec 4 néerlandais (photo faite par l'un d'eux).

21014006_893180994165948_4309475782880589951_o

Nous entrons dans le bâtiment et descendons quelques marches pour arriver dans une salle où nous allons avoir un petit briefing et un petit "habillage". Notre guide sera Alexis, un ancien mineur. Comme il ne parle que russe, Sergueï fera la traduction simultanée en anglais.
Alexis nous montre d'abord la bouteille d'oxygène que nous allons porter en bandoulière tout au long de la visite. Si jamais il y a un problème il faut soulever l'opercule pour libérer l'oxygène et respirer. Ok, ça commence bien!

mine2

Puis nous enfilons une combinaison intégrale bleue en papier (ça c'est surtout pour ne pas se salir) ainsi que des bottes et des gants. Et enfin, une cagoule et le casque avec la frontale. De vrais apprentis mineurs en quelque sorte. Il nous donne aussi un petit masque de protection. Dis donc c'est un peu flippant non quand même?!
Finalement tous équipés, et après avoir essayé de retenir toutes les consignes de sécurité, nous pouvons emprunter le couloir et les escaliers pour descendre. Nous arrivons alors au niveau de la "gare" où on charge les wagonnets qui vont à la centrale thermique (évidemment je pense encore au sketch de Dubosc, c'est nul je sais! Mais quand même "Paulo pousse le wagonnet"!!!). Là encore photos faites par les hollandais.

21055362_893181037499277_4390693324268596015_o

Nous pouvons toucher le charbon, c'est noir ça tâche ;) Mais redevenons sérieux un moment. Les mineurs ici subissent un contrôle d'alcoolémie tous les jours avant de commencer leur travail et il doit être à zéro. Ils travaillent 8h en 3/8, 6h de travail effectif à la mine et 2h pour atteindre leur lieu de travail à pied au fin fond de la montagne et pour en revenir. Ces 2h sont payées moins. Nous commençons à suivre un boyau qui nous mène vers les entrailles de la terre. Au sol, on remarque une sorte de fine couche blanche. Alors euh, je pense qu'il s'agit de chaux, mais en anglais je ne suis pas sûre d'avoir tout bien compris. En tout cas, cette couche empêche la poussière de charbon de se soulever et de rester suspendue dans l'air. Nous continuons notre progression, mes bottes sont légèrement trop grandes, j'espère que je ne vais pas avoir des ampoules! Oui, j’ai des considérations bassement matérielles, mais si j’ai des ampoules ça va être chaud pour les prochaines randonnées…
Nous arrivons devant une porte en bois qu'Alexis nous ouvre pour rentrer dans un autre tunnel. Ici il n'y a plus de courant d'air. En fait c'est une galerie de ventilation. De l'autre côté une autre porte en bois qu'il faut ouvrir uniquement lorsque la première est fermée. Ça permet d'éviter les appels d'air et de contrôler la ventilation de la mine.
Nous arrivons alors dans une galerie en pente, devant un câble qui permet aux mineurs de descendre, comme une sorte de petit télésiège. Puis, nous continuons vers une galerie où on retrouve tous les appareils électriques de contrôle et enfin dans une autre galerie avec une sorte de tapis roulant par lequel est extrait le charbon. Ça me fascine un peu ce monde souterrain. J'ai l'impression d'une immersion dans le siècle dernier (même si les conditions de travail ici ne sont quand même pas aussi dures qu'avant). Mais malgré tout, faut en vouloir quoi. Vais me relire Germinal tiens!

IMAG0020

Après une petite heure, nous remontons à la surface. Alexis nous fait cadeau d'un morceau de charbon. Nous rencontrons 2 gueules noires, c'est le cas de le dire, lorsque nous sortons, comme dans les films, mais en vrai. Merci à Alexis et Sergueï 2 pour toutes leurs explications, encore une fois, hyper intéressant (et tellement éloigné de ma vie de tous les jours... ps: je n'ai pas eu d'ampoules!).
Direction l'hôtel pour aller prendre le petit déjeuner. C'est un buffet qui a été installé car il y a un peu plus de clients. Je prends des œufs, du bacon, des pancakes, du jus de fruit et du thé.
A 10h15, nous retrouvons notre Sergueï pour aller visiter la ferme de chiens de traineaux qui se trouve un peu à l'extérieur de la ville. Allez hop, c'est reparti au pas de course. Nous passons devant quelques bâtiments délabrés dont une ancienne étable du temps où il y avait des vaches.

IMG_3385

L'enclos des chiens se trouve juste à côté. Nous en faisons le tour, les chiens sont trop gentils!

IMG_3388 IMG_3407

Sergueï nous demande alors si nous voulons faire la balade à pied avec eux. Alors... promener le chien n'est pas forcément ma tasse de thé, mais allons-y quand même! Sauf qu'ici, le chien, tu le tiens pas en laisse, on te met un baudrier autour de la taille et hop c'est lui qui va te promener. C'est Baïkal qui m'est attribué. Il est tout gentil, mais on sent qu'il a envie d'aller trotter... Et un chien de traineau, comme son nom l'indique, ça tire! Oh punaise, mais c'est que ça tire vraiment beaucoup! En plus, on commence par descendre une petite pente bien abrupte, j'ai cru que j'allais y laisser mon genou. Du coup, je retiens le chien, je crois que je vais l'étrangler le pauvre! Une fois arrivés sur la plage, ça va mieux, mais disons que le rythme c'est entre la marche et la course. Mon dieu, ça y est, en fait je suis Yohann Diniz! LOL!! Enfin là je rigole, mais sur le moment beaucoup moins... C'est hyper physique. J'arrive à faire quelques photos à l'arrache.

IMG_3416

Au bout d'une heure, nous laissons la plage et montons sur les hauteurs pour rejoindre la station d'hélicoptères qui se trouve près de la pointe à l'entrée du fjord. J'en peux plus! Et le pire, c'est que je suis à la traine par rapport à Sergueï et Olga qui gambadent comme des cabris... L'une des jeunes femmes qui s'occupent des chiens me tient compagnie heureusement. Elle me dit que si je veux, elle peut le prendre. Ok je verrai comment ça va après la pause. Nous nous détachons et attachons les chiens et allons prendre un petit thé avec des chocolats. Euh, bon en fait je pense que je ne vais pas m'asseoir parce que sinon je ne vais pas me relever. Nous nous installons près d'un canon, vestige d'un bateau du temps de la 2eme guerre. Il est beau mon petit Baïkal :)

IMG_3423  IMG_3428

Sinon je crois que Sergueï est amoureux ;)

IMG_3441

Allez, cette fois, nous repartons vers la station d'hélicos que nous n'avons toujours pas atteinte et là j'ai hyper mal en haut des cuisses, ça devient une horreur. Finalement nous arrivons devant un monument en l'honneur de je sais plus quoi (oui j'en peux plus et du coup mon cerveau anglais s'est aussi déconnecté!) et là je dis à la jeune fille (qui s'appelle aussi Olga je crois) de prendre le chien.

IMG_3456 IMG_3461

Ça va beaucoup mieux et j'arrive à suivre le rythme, même si ça va très vite. Je prends quelques photos au vol (Oui aux Ours!).

IMG_3478 IMG_3483

Finalement nous apercevons l'entrée de la ville et arrivons à l'enclos à 13h45. Pfiou!

IMG_3486

Nous repartons pour l'hôtel et nous croisons le bus qui monte du port, ça évitera les derniers mètres à pied et comment dire j'aurais embrassé le chauffeur!!
C'est finalement à 14h30 que nous allons déjeuner. Au menu, une salade de saumon, une soupe de champignons et une omelette avec du fromage, des pommes de terre, des tomates et du poisson super bonne! Je prends un coca et un doliprane pour éviter les courbatures...

dej1 dej2

A 16h, nous repartons de l'autre côté du village vers une ancienne station de radio et un "port" de baleiniers. C’est à 1h de marche, mais c'est plat, sauf la fin où il faut descendre vers la mer. L'endroit fait vraiment isolé. J'adore! Et puis c'est bientôt l'automne ici et le sol se pare de couleurs vives. Il reste quelques ruines ainsi que les planches sur lesquelles ils découpaient les baleines...

IMG_3492 IMG_3504

On trouve aussi une balise.

IMG_3529 IMG_3527

Nous remontons et rentrons. Sergueï et Olga discutent beaucoup en russe, du coup moi j'en profite pour méditer sur le sens de la vie (ou pas) et prendre des photos. Knock??

IMG_3539 IMG_3543

Comme nous avons rendez-vous à 19h30 et qu'il reste du temps, une fois arrivée devant l'hôtel je décide de continuer mon tour de la ville. Oui je n'ai pas assez marché aujourd’hui!
Je me rends à l'intersection de la route et de la voie ferrée, puis fais un tour vers l'entrée de la mine, le bâtiment des secours, la cour de l'école (2ème photo) et finalement me voilà de retour à l'hôtel à 18h30.

IMG_3556 IMG_3582

Comme il me reste une heure, je vais en profiter pour me laver les cheveux car il y a un sèche-cheveux dans la salle de bains. On m'a posé la question capitale sur le brushing, ben ici t'as un bonnet, t'as pas de brushing et pis c'est tout!
Je me rends ensuite dans la petite boutique de l'hôtel et découvre qu'elle est envahie de touristes. Merdum, ça parle même français, j'ai plus l'habitude! Du coup bah je m'en vais, je verrai ça plus tard. Le débarquement des petits bonhommes en rouge a commencé comme au Groënland!

IMG_3603

A 19h30, nous partons vers la maison des arts. J'en profite pour faire un petit tour à la boutique située à côté où il n'y a pas trop de monde et j'achète 2 tee-shirts pour enfants... Puis Sergueï nous amène au musée géologique mais il est fermé et il ne trouve pas la clé. Pas grave. A 20h, je me retrouve dans la salle de spectacle (Olga a décidé de ne pas venir) pour assister à "l'Arctic Show" donné par les gens de la ville aux touristes des bateaux qui font escale. Après U2 et Julien Doré, va peut-être y avoir un petit choc culturel. Au menu, des chansons et danses russes et ukrainiennes. Les costumes sont supers beaux et ils font tout eux-mêmes. Juste avant chaque chanson ou danse, le "présentateur" (qui est aussi guide et vendeur à la boutique et à la poste) nous donne une petite explication, et l'une d'elles c'est l'histoire d'une jeune femme pauvre qui travaille du soir au matin et ne rêve que de trouver un mari et de belles robes...!! Je ne sais pas pourquoi mais là j'ai pensé à Carole! On a même eu droit à la reprise de "Venus" de Bananarama en russe. Et ben vous savez quoi? C'était très sympa et j'ai passé un bon moment. 

IMG_3593 IMG_3595

De retour à l'hôtel pour 21h, dîner avec au menu, salade de légumes, poulet/bacon avec une purée de carotte et une pomme au four. Très bon!

diner1 diner2

J'en profite pour demander s'il y a un alcool local. On me fait gouter un petit verre de "Tincture", des fruits macérés dans de la vodka, ça ressemble à un vin cuit (en plus fort) et c'est bon! Tchin!

diner3

Retour à la chambre où je reçois la visite de Sergueï concernant le programme du lendemain... Et oui à cause de la météo, nous n'allons pas pouvoir prendre le bateau demain, quel dommage! Du coup ben on va prendre... l'hélico!!! Ah oui, quand même!! Moi ça me va! ;)
Dodo à 23h30 (dis donc ça fait quand même des longues journées non?) avec Doliprane mon ami.