Samedi 26 Août

Pyramiden

Je me réveille à 9h, il faut beau, et il a neigé dans la "nuit". Je m'habille tranquillement, la cheville a l'air ok, en tout cas ce n'est pas trop enflé. Je me rends au petit déjeuner et juste avant en profite pour faire une petite photo du glacier qu'on aperçoit à travers la vitre (et la ville).

IMG_3785

Voilà un peu la déco soviétique.

IMG_3788

Le petit déj en revanche n'est pas trop soviétique, œufs, bacon, thé, tartine et... crêpes dignes des crêpes bretonnes. Miam!

crepe

Après réflexion avec Olga et Sergueï, nous optons pour une randonnée en haut de la montagne qui se trouve face à la ville. En effet la randonnée en haut de la "Pyramide" est très dure, du coup ça me rassure un peu car celle-là est "easy"... (enfin, au final je pense que le "easy" russe correspond au "hard" français!).
A 11h15, notre "taxi" (un pick-up) vient nous chercher tous les 3 pour aller au départ du "chemin" (car je vous le rappelle, ici il n'y a PAS DE CHEMIN!!). Au bout de 15 minutes de "route", nous voilà arrivés au milieu de nulle part. Le beau temps nous offre une superbe vue sur le glacier en face et le haut de la "pyramide".

IMG_3796 IMG_3918

Mais nous, nous allons tout là-haut où il y a les neiges éternelles (et la flèche!!). Gloups! (photo prise depuis la ville dans la soirée, c'est juste pour donner une idée).

IMG_3987

Nous commençons notre ascension, pour l'instant ça va, ça monte "tranquillement" même si bien sûr le rythme est toujours élevé, le souffle un peu court, mais je m'y fais. J'ai mal au pied sur certains appuis, lorsque la cheville est en torsion vers l'extérieur, donc j'essaie de faire attention. Nous voyons des sortes de "canards arctiques", il sont vraiment jolis!

IMG_3800 IMG_3932

Au bout de 45 minutes, nous arrivons à une cabane au bord d'un lac. Nous allons y faire une petite pause car dixit Sergueï, la partie la plus dure c'est juste après, il faut monter sur la crête de la montagne comme ça /.

IMG_3804

Allez c'est parti, et en effet pendant 30 minutes nous allons gravir une belle pente. C'est dur, mais au moins on n'a pas froid avec cet effort. Et puis la vue est à couper le souffle, c'est le cas de le dire! 

IMG_3824 IMG_3825

Nous arrivons alors en vue du glacier. Nous allons le suivre sur le côté gauche avant d'attaquer la montée finale.

IMG_3838

Et là je comprends pourquoi Sergueï a emmené des bâtons car près du glacier ce ne sont que cailloux et cailloux. Sergueï passe carrément sur la glace, mais moi mes chaussures sont de vraies patinettes. Je m'accroche comme je peux et Sergueï me propose les bâtons. Et donc c'est là que j'ai vraiment compris à quoi ça pouvait servir! Non, parce que sur les autres randos que j'avais faites, ça m'avait plus gênée qu'autre chose, mais là les 2 sont vraiment hyper utiles pour aider à gravir les montagnes de rochers qui se trouvent devant nous.

IMG_3848

Pour l'instant je n'ose pas penser à la descente et je profite du paysage en regardant où je mets les pieds. Ok donc on va là-haut en fait...

IMG_3862

Pendant 1h30, nous allons monter sur des pierres là aussi, mais qui deviendront plus petites au fur et à mesure qu'on se rapproche du sommet. On arrive dans un paysage tout à fait lunaire.

IMG_3877

Et voilà, après 3h d'effort nous voilà récompensés par une vue plongeante magnifique sur Pyramiden et ses alentours. Et dire qu'on est parti d'en bas (enfin presque). Ah et euh, j'ai reçu un sms en haut! LOL En effet ici y'a du réseau. Le seul ennui c'est qu'il y a beaucoup de vent, ce qui fait qu'au bout de 15 minutes tu commences à te congeler. Mais ce moment de plénitude et de satisfaction quand tu arrives enfin au sommet après un effort assez intense, franchement c'était bon!!

IMG_3882

Nous commençons donc la descente pour nous mettre plus à "l'abri". Mmm alors voyons voir... Là encore, les 2 bâtons m'aident beaucoup et j'arrive à peu près à suivre le rythme. En ayant toujours mal à la cheville sur certains appuis, mais je résiste, et c'est supportable.
Nous nous arrêtons tout au bord du glacier et allons "pique-niquer" là. Je n'ai pas faim du tout mais me force à manger un peu de poisson fumé et de la brioche.

IMG_3893 IMG_3866

Au bout d'une demi-heure, nous continuons la descente. Finalement sur les pierres ça c'est bien passé, le plus dur aura été l'effort au niveau des cuisses et surtout des genoux et des mollets dans la descente hyper pentue qui correspondait à la montée la plus dure. Heureusement que ça ne dure que 30 minutes. Je suis encore un peu à la traine, mais tant pis. Nous retrouvons le lac près duquel on voit un renne et à nouveau nos petits canards. 

IMG_3910 IMG_3913

Nous arrivons à notre point de départ, il est 17h30, soit près de 6h de marche quand Sergueï nous avait dit qu'on mettrait 6h en allant vite. Mmm ok, bon j'ai mal partout mais je l'ai fait et j'en suis fière. Le pick-up vient nous rechercher et nous arrivons à l'hôtel vers 17h45. Nous nous donnons rendez-vous à 18h15 pour la visite de la ville. Ben oui quoi, la journée n'est pas finie, le soleil n'est pas couché! Ah! ah! Allez hop un petit doliprane et c'est parti! Evguenia qui a rejoint Pyramiden entre temps nous accompagne. Il faut savoir qu'il est interdit de sortir dans la ville sans être accompagné d'un guide à cause des ours. Donc ici y'a personne, c'est désert, et en plus on ne peut pas sortir librement pour aller faire un tour... Cela ajoute un côté étrange et mystérieux à ce site. Alors Pyramiden, kezako?
C'est une ancienne communauté minière dont le nom vient de la montagne en forme de pyramide au pied de laquelle elle fut fondée par des Suédois en 1910. En 1926, les Russes l'ont rachetée, pour la vendre à la compagnie minière d'état Arktikougol en 1931. La communauté fonctionnait de manière totalement autonome, et était gérée comme une vaste entreprise de près de 1 000 employés jusqu'à la fin des années 1990. L'arrêt de l'exploitation minière a eu lieu en 1998 car ce n'était plus rentable. La ville a donc été abandonnée, et fait désormais partie de la longue liste des villes fantômes du Spitzberg. Il a été décidé de garder la ville "en l'état" afin d'en faire comme une sorte de mausolée de l'Union Soviétique. Malheureusement avant 2006, rien n'était surveillé et de nombreux pillages ont eu lieu. Depuis le tourisme y est très contrôlé.
Pour acheminer le charbon vers le port, un funiculaire a été construit entre la ville et la mine qui se trouve en hauteur, à flanc de montagne (2ème photo ci-dessous).
En 2013, l'ancien hôtel de la cité minière a rouvert ses portes. L'Hôtel Tulpan est le second hôtel le plus septentrional du monde.
Ce qui en fait un lieu si particulier c'est qu'on a l'impression que les habitants sont partis du jour au lendemain en laissant tout sur place (d'où The walking dead). Et c'est ce que nous allons découvrir tout au long de la visite. Comme si une catastrophe soudaine les avait frappés, alors qu'ils ont su 6 mois à l'avance qu'ils allaient rentrer sur le continent. J'ai posé la question à Sergueï et la réponse la plus probable c'est qu'ils pensaient que cette fermeture ne serait pas définitive et qu'ils reviendraient...

IMG_3941 IMG_3945

Nous commençons la visite par la maison des secouristes de la mine. Elle penche dangereusement à cause du manque d'entretien et du sol qui gèle et dégèle au cours des saisons. A l'intérieur, des bureaux avec des croquis, des tas de papiers, des restes de machines. Déjà là on est frappé par l'immobilité qui règne ici depuis 20 ans...

IMG_3954 IMG_3975

Nous allons ensuite voir l'atelier de mécanique. Il est immense, et là aussi tout est resté figé. A noter que Sergueï entre à chaque fois avant nous pour aller vérifier qu'un ours n'est pas dans les parages.

IMG_3988 IMG_3993

Nous continuons notre progression sur les chemins des canalisations en bois et arrivons devant le bâtiment administratif, une sorte de "soviet castle" en quelque sorte...

IMG_4013

Nous nous approchons alors de la grande allée monumentale du site en passant devant les immeubles d'habitation. Aux fenêtres, on remarque des petits blocs carrés, il ne s'agit pas de climatisations, mais de... frigos! Ingénieux n'est-ce pas? On remarque que le bâtiment est construit sur pilotis, pour justement éviter l'affaissement en raison du gel et du dégel.

IMG_4015

Nous voilà alors dans la "rue" principale de la ville, au bout de laquelle trône Lenine et le palais de la culture. Cette grande artère se nomme la "rue du 60eme anniversaire d’octobre rouge", mais était surnommée les Champs Elysées (oui ils aiment bien les surnoms les russes!). D'ailleurs il y avait des bâtiments séparés pour les hommes et les femmes qui n'étaient pas mariés, les hommes étaient à Londres et les femmes à Paris. Au milieu, on trouve un grand panneau avec le logo d'Artikougol, mais on remarque que l'ours a une drôle de tête. En effet le peintre n'avait jamais vu d'ours polaire, et on lui a dit de faire la tête d'un gros chien...!

IMG_4029

Nous contournons le stade (car on jouait aussi au foot) et entrons dans la piscine couverte. C'est impressionnant et le mot est faible. Il y aurait des fantômes qu'on ne serait pas étonné. D'ailleurs Sergueï nous raconte qu'il y en aurait un qui aurait tourné les pages d'un calendrier... Mystère!

IMG_4039

Nous allons ensuite entrer dans le centre des arts d'où on a la vue parfaite sur l'avenue d'octobre et Lenine qui veille.

IMG_4052

Là une immense salle de spectacle avec sur la scène un vieux piano à queue. En haut la salle, la cabine de projection avec les bobines qui sont encore présentes sur les projecteurs. C'est dingue!

IMG_4061 IMG_4074

Juste à côté, on trouve des salles de musique ainsi que la salle de sport. Franchement on resterait des heures à tout détailler. Mais il est temps d'aller manger, du coup nous redescendons à l'hôtel et nous continuerons après.

IMG_4089

Au menu, une petite salade, du Bortsch (soupe russe ci-dessous) et c'est super bon, du cabillaud (ahhhh!!!) et une petit glace à la vanille.

bortsh

Miam! Je veux remercier le serveur et lui sors "dasvidania" au lieu de "spaciba", mon russe n'est pas encore au point alors que j'ai deux mots à retenir. Hum. Et donc, on mange super bien en union soviétique, encore mieux qu'à la cantine! Car après ce repas, nous allons terminer la visite par la fameuse (the famous!) cantine. On avait bien déliré dessus parce qu'apparemment la cantine est un peu une institution en Russie, tout le monde y mange. Et comme c'est le même mot en français, j'avais tout de suite compris de quoi on parlait. Du coup, j'ai hâte de voir cette fameuse cantine et c'est... monumental! 

IMG_4120 IMG_4123

Enfin, nous allons terminer la visite par l'école. Et là c'est assez émouvant. Les guides essaient de remettre les choses un peu en état et c'est dingue de voir tous ces livres de classes, ces petits bancs, ces petits jouets. Et ces dessins aux murs... Que des Disney (ou presque) sauf un Donald Trump en cowboy! LOL!

IMG_4144 IMG_4149

Un immense retour dans le passé en cette fin de journée, encore bien remplie de pas mal d'émotions. Et sur le retour, nous avons la chance d'apercevoir un petit renard polaire qui a commencé sa nuit. Trop mimi.

IMG_4169

Dodo à 23h45.